21/04/2016 – Compte rendu de notre rendez-vous avec Denis Ducarme

Bonjour à tous.

Ce jeudi, nous avons rencontré (Tanguy pour l’UBV-BDB en compagnie de David du Temple et Adriano de Belvap pour la FBPV) , Monsieur Denis Ducarme à la chambre des représentants. Deux aprioris sont d’emblée tombés. L’accueil a été très bienveillant et il avait son ego sur la table. Oui, nous partions assez méfiants

Nous avons pu faire le point de la situation actuelle de la vape tant côté vendeurs qu’utilisateurs et pointer les éléments de l’Arrêté Royal qui pour nous étaient problématiques. Nous avons trouvé une oreille attentive et quelqu’un prêt à nous aider.

Mais concrètement me demanderez vous? Et bien, il nous propose de mettre à notre disposition quelques contacts utiles et que sa collaboratrice puisse nous accompagner dans certaines prises de rendez vous afin de les faciliter.

Pour résumer la discussion, nous avons parlé des points de l’A.R. dont la vente à distance, le coût de validation, l’évolution rapide des produits et donc le délais de six mois handicapant, le problème des 10 ml, l’étiquetage, le besoin de temps pour que les producteurs s’adaptent aux changements Bref, nous avons brossé tous les aspects. Si pour les 10 ml il nous renvoie à l’échelon Européen, ce qui est de bonne guerre, Il semble ouvert à nos arguments sur les points qui dépassent les exigences de la TPD.

Il a aussi eu l’occasion de tester ma box avec un ato moderne , histoire de le convaincre d’abandonner ses derniers cigarillos et de comprendre à quel point une tpd basée sur du matériel d’il y a plus de deux ans était obsolète.

Il nous lance sur plusieurs chantiers, outre nos demandes concernant l’A.R. , il souhaite que nous participions dans la définition les règles de contrôle qui nous sembleraient opportunes pour les liquides et il nous conseille enfin de nous fédérer au niveau Européen si nous voulons contester des points tels que la limite des 10 ml fixés par la tpd.

Pour résumer, aujourd’hui, nous sommes ressortis de cette réunion avec plus qu’en y entrant, on a été entendu et les engagements de Monsieur Ducarme ont été concrets. Nous ne pouvons pas savoir ce que cela donnera au final mais c’est très encourageant. Il a de son côté des demandes mais elles nous semblent légitimes et en accord tant avec la protection tant des usagers que le souci de qualité des vendeurs.

Un dernier mot enfin pour David et Adriano, d’une part pour souligner leur agréable compagnie et d’autre part pour encore les féliciter de l’action en suspension des pro car comme dirait notre interlocuteur du jour: « Bien joué! ».

Laisser un commentaire