Témoignage: Annie C. fumeuse pendant 57 ans

Annie C. 71 ans, retraitée active.

J’ai commencé la vape suite à la visite à N.Y. chez un de mes enfants (non fumeur) qui venait d’avoir un bébé, donc pas question de cigarette. Mon fils m’a proposé cette  » alternative « .

J’avais toujours dit :

Il faut bien mourir de quelque chose, alors fichez moi la paix !

C’est mon corps que j’empoisonne et je n’ai pas l’intention d’arrêter... pour ces quelques 12 malheureuses cigarettes que je fume …
Jusqu’au jour où notre 6 ème petite fille est née -> voyage vers Big Apple et INTERDICTION FORMELLE de fumer dans l’appartement, même à la toilette, mon coin privilégié – C’était NON !
J’avais emmené 2 petites eGo-T, du liquide et pour 3 semaines, 1paquet de cigarettes (réservées pour la ballade en solitaire autour des blocs le matin, l’après-midi et le soir).
Là-bas, pas question de se planquer sous un porche ou le long d’un mur. C’est le bord du trottoir et par -12 ° … on a vite froid donc je me contentais d’1/2 cigarette l’autre moitié réservée pour le coup d’après. Maintenant alors que j’écris ces lignes, je suis tordue de rire… faire le trottoir à NY !!!

Vive la vape !

Bref, j’ai perdu l’habitude du geste, j’ai retrouvé le souffle, le goût, l’odorat et découvert un nouveau plaisir que je savoure en guise de rituel d’endormissement.
Je vapote UNE fois par jour …(toujours le même depuis le début) et je me fiche pas mal que mon liquide contienne ou pas de nicotine.
Un an 1/2 sans cigarettes et je dis : plus jamais !
Si un jour je me trouve en maison de retraite (hiiiiiiiii, je ne pense pas que cela risque d’arriver), je défie quiconque de me l’interdire !
BRAVO, MERCI et RESPECT mes amis, je vous salue.

Laisser un commentaire