Vapoteurs taisez vous, la vape doit mourir!

Par DOUCENET Tanguy, président de l’Union Belge pour la Vape.

J’ai assisté ce matin à la réunion d’information organisée par le spf santé à propos du nouvel arrêté royal à paraître qui est quasi finalisé.
Ce que l’on peut dire ‘est que notre réunion avec le cabinet De Blok n’aura été que poudre aux yeux et politicaillerie.
Le texte proposé est identique au précédent à part que tout est carte sur table, ils ne jouent plus à ce qu’on puisse espérer interpréter donc dans les grandes lignes, voici à quelle sauce vous serez mangés.:

  • TOUT matériel SUSCEPTIBLE de contenir du liquide nicotiné est concerné. Seules les fioles de no sont donc exclues de ce qui suit.
  • TOUS les réservoirs remplissables ou scellés seront limités à 2ML
  • TOUT matériel ou liquide devra être soumis à notification au spf santé avec paiement de 165 euros (valable pur la Belgique mais le fabricant ou l’importateur devra payer pour chaque pays où il met en vente) Toute modification de nom ou de composition d’un liquide demande notification. Cette procédure de notification c’est 6 mois avant de pouvoir mettre en vente.
    Les étiquetages seront ultra rigoureux et couteux du coup, nombreuses infos, étiquetage bouteille, carton, folder et étiquette collée pour les infos toxico-chimiques. en gros 10 fois plus que sur un paquet de clopes mais c’est normal…
  • 10 ML a max 20 MG maximum bien sur
  • PAS de vente par internet…. pourquoi, parce que c’est dur de contrôler la vente aux mineurs excuse bidon quand on se pose la question d’où les jeunes achètent leurs clopes! Mais je n’aurai droit à rien d’autre comme réponse (pour rappel cela va au delà de la tpd!)
  • Limite d’âge 16 ans
  • Publicité sous toutes ses formes interdite question posée par moi et les groupes asbl etc? SILENCE PAREIL, TAISEZ VOUS donc à en croire le contrôleur du spf présent, dites adieu à TOUS VOS GROUPES DE VAPE!
  • INTERDICTION dans les lieux publics fermés, pas d’exception pour les shops à ce stade!

Volonté de fonctionner avec des grossistes (entre autre pour ne payer qu’une fois la notif et pas par shop) Le but est de TAXER, nous avons des textes d’un lanceur d’alertes où l’emplacement pour le timbre fiscal sur la bouteille est prévu mais ce n’a pas été dit ici.

La publication est prévue en juillet, quand vous serez en vacances bien sur et l’application pour courant septembre.

Globalement ce Texte est catastrophique et correspond exactement à ce que nous pouvions attendre de la mise en application de l’ancien sauf que là, tout est sur la table, on ne perdra donc pas de temps avec les pseudo experts qui allaient s’en sortir avec leurs magouilles et interprétations! J’ai pris clairement position en séance sur la médiocrité et le scandale que constitue ce texte et nous ferons tout s’il n’est pas lourdement modifié pour le contester en justice. 100 fois plus de contraintes que le tabac, un statut de produit de conso courante mais avec les contraintes cumulées du tabac plus des produits pharmaceutiques!

CE TEXTE EST UN SCANDALE SANITAIRE ET ETHIQUE INACCEPTABLE!

7 réflexions au sujet de « Vapoteurs taisez vous, la vape doit mourir! »

  • M. Doucenet, on sent vraiment votre ferveur et votre engagement.
    il aurait fallu se mobiliser bien en amont malheuresement nous etions encore peu organisé et structuré au moment ou la directive a été prise.
    j’ai un doute quant au versement des redevances pour chaque pays, il me semble que cela irait à l’encontre du principe de libre circulation.
    c ‘est d ailleurs le retour que j’ai eu de l’administration anglaise.
    qu’en pensez vous

    • Bonjour
      Les intervenants ont été assez assertifs sur ce point lors de la réunion mais je partage votre avis et de ce que j’en ai compris le conseil d’état allait en ce sens dans les minutes de son arrêt en suspension.
      En 2014 nous étions plus internationalement représentés au pied du parlement européen pour le vote (épique) de la tpd malheureusement nous n’avons pas su conserver la dynamique. Il est clair que c’est au niveau de l’europe qu’il faut agir, non sur les marionnettes qui en assurent le secrétariat dans ce qu’on appelle encore à tort gouvernement.
      Ils pourraient invoquer une clause de santé publique mais ce serait en attendre sinon de l’intelligence, au moins un minimum de courage.
      La vente sur le net me semble aussi causer une entrave au commerce dès lors qu’ils reconnaissent que les produits de la vape sont des produits de consommation courante.
      De toute façon , il me semble inévitable d’en repasser par la justice, ce à quoi nous sommes prêts.
      Merci de vos encouragements et bonne journée.

  • Bonjour, J’étais moi aussi présent à cette réunion.
    Je dois dire que certaines choses m’ont surprises mais plutôt dans le bon sens. Je m’explique :
    Au début 2013 j’ai contacté Mr Capouet pour savoir ce qu’il en était exactement de la cigarette électronique en Belgique et surtout la nicotine… La (les) réaction(s) reçue(s) au fil des différents contacts on été extrèmement négatives et totalement bloquantes de la part du SPF Santé.
    Off the record il a même été dit « je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que ce produit reste interdit à la vente »
    Raison pour laquelle, jusqu’à ce jour c’est toujours le cas !!
    Donc, au vu de ce positionnement, je répète avoir été agréablement surpris des positions et choix annoncés
    N’oublions pas que le point de départ est la TPD2 et la faute manifeste d’encadrer la vapoteuse dans une directive Tabac.
    Alors si l’on excepte l’interdiction de publicité (pour rappel moins dure qu’en France car au moins on peut exposer la marque et les produits sur les devantures des magasins) le plus gros soucis est l’interdiction de vente par internet (il faudra voir le texte final car dans la première vesrion c’était la vente ET l’achat qui étaient interdits –> ce qui rendait l’acheteur punissable)
    Toutefois, le fait que certains états vont l’autoriser (UK / Allemagne / NL / …) cela va poser un sérieux souci à la sacro-sainte règle Européenne de libre concurrence et sera plus que probablement attaqué au tribunal. Wait and see

    Moins dure donc en Belgique ? Oui par exemple pour l’étiquetage des bouteilles – la France impose 2 fois 30% d’avertissement sanitaire sur les étiquettes des bouteilles peu importe si elles sont dans des petites boîtes ou pas.
    En fait ils considèrent que chaque moitié d’étiquette visible est une face… (forcément 50% de la surface est tjs visible)
    Donc 2 x 30% de pavé blanc entouré de noir… si on y ajoute les obligations CLP (tête de mort et avertissements) + l’obligation légale d’indiquer la composition / les coordonnées du fabricant / importateur .. cela laisse genre 1cm carré pour la marque
    Bien sûr les 2 mois de transition sont courts mais je vous rappelle que jusque là tout produit nicotiné est interdit

    à tous les gens du milieu de la vape, je dirais ceci, profitons de ce marché qui va s’ouvrir en Belgique et continuons à faire en sorte que la qualité des produits vendus s’améliore, que les produits ultra bon marchés en importation directe d’asie soient le plus vite possible interdits, que les analyses à venir démontrent que nos produits sont sans danger et qu’ils peuvent réellement apporter des réponses à la société.
    Dès lors, la mousse va retomber, l’influence des lobbyistes aussi et à la prochaine révision nous serons mieux armés et organisés pour faire entendre la voix de la raison à cette Europe un peu dure d’oreille…

  • Plus rien ne m’étonne… La politique en général et tout ce qui tourne autour me dégoûte.
    Pas une seule fois dans ma vie j’ai eu l’impression que la classe politique oeuvrait réellement pour notre bien-être de pauvre quidam.
    Le cash et le pouvoir en résumé.

    C’est bien triste.

Laisser un commentaire